Alphabetisation transformationnelle

Pour une transformation de vie et un développement intégral des apprenantes L’alliance Biblique du Burkina Faso à travers son département Alpha Braille œuvre au profit de toute personne voyante ou [...]

Pour une transformation de vie et un développement intégral des apprenantes

L’alliance Biblique du Burkina Faso à travers son département Alpha Braille œuvre au profit de toute personne voyante ou handicapée de la vue, désireuse d’apprendre à lire et à écrire.
Elle accompagne l’église dans alphabétisation de ses fidèles, en vue le leur permettre d’interagir avec les Saintes Ecritures dans leur langue maternelle. Elle vise également à outiller les bénéficiaires pour leur épanouissement socio-économique à travers des Activités Génératrice de revenus (AGR).
En vue de la transformation de la vie quotidienne des bénéficiaires du programme, l’Alliance Biblique forme les apprenants dans les domaines suivants : artisanat, production de savon, production et emballage de soumbala, élevage, jardinage, Intégration dans des écoles bibliques, réintégration professionnelle, et renforcement de capacités.

C’est dans cet optique, que l’Alliance Biblique, en partenariat avec le Fonds National pour l’Alphabétisation et l’Education Non Formelle (FONAENF), a initié une formation en technique et production d’emballage du Soumbala, au profit des apprenantes en fin de cycle (FCB) de Zabré.
Cette formation, qui a consisté à apprendre aux apprenantes à transformer les graines du néré, avait pour objectif d’améliorer leurs connaissances en technique de production d’emballage du soumbala, mais aussi d’accroitre l’offre de ce produit alimentaire en qualité et en quantité pour les habitants de la ville de Zabré. La formation a eu lieu sur deux sites à Gourazanopia et Zonsé.
Régulièrement utilisé par la plupart des familles pour l’assaisonnement des plats, le soumbala est un condiment que l’on retrouve pratiquement partout sur les étals des marchés. C’est un produit très répandu en Afrique de l’ouest qui se présente sous différentes formes : en boule, en cube, en poudre, etc.
Selon une étude de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 100g de Soumbala sec apportent à l’organisme 432 calories et contiennent, 36,5 mg de protides, 28,8 g de lipides et 378 mg de fer ; ainsi que de la vitamine B2 et de la vitamine PP. D’où les vertus thérapeutiques et de maintien de la bonne santé qui lui sont conférées. En effet, le Soumbala est conseillé pour normaliser une tension artérielle trop élevée, elle réduit la fatigue, prévient et réduit certaines formes d’anémie
Cependant, les règles d’hyène concernant la production et l’emballage du soumbala ne sont pas toujours respectées par les productrices. « Sa présentation sur les étals, le manque d’emballage et la forte odeur du produit n’attirent pas les clients d’un certain rang et ne permettent pas aux productrices d’en tirer un grand bénéfice » explique la formatrice Mme Wanré.
Cette initiative de l’Alliance Biblique Selon le Coordonnateur du Programme d’Alpha-Braille, le Pasteur Boubakar Ouédraogo permettra non seulement « d’améliorer les conditions d’hygiène de la production soumbala, mais aussi de donner une valeur ajoutée à ce produit de grande consommation ».

Les apprenantes ont été formées sur le processus de production du soumbala comprenant plusieurs étapes dont : le vannage, le pillage, le lavage, l’étalage, la cuisson et la fermentation. Elles ont été particulièrement sensibilisée sur l’hygiène qui est primordiale dans la phase de sa production et pour une rentabilité de l’activité.

 

Quelques apprenantes qui ont bénéficié de la formation apprécient.

 

Mme Gouba, apparente en fin de cycle : « J’ai appris de de meilleurs pratiques pour la production et l’emballage du soumbala »

« L’alphabétisation m’a permis d’apprendre à lire et à écrire dans ma langue maternelle le Bissa. Les connaissances que j’ai acquises ont changé ma vie et m’ont permises de mieux connaitre Dieu à travers la lecture de sa Parole. En lisant la Parole, j’ai appris que je devais être soumise à mon époux, et depuis que je fais des efforts dans ce sens et mon foyer est heureux. Lorsque mes enfants reviennent de l’école et doivent leur devoir, je suis très heureuse de leur venir en aide et de suivre.
J’ai appris à faire des calculs et cela m’aide beaucoup dans mon commerce. Je sais aussi utiliser mon téléphone sans l’aide d’une autre personne.
Je savais produire le soumbala mais j’ignorais certaines règles qui ont été enseignées lors de la formation.
J’ai appris de de meilleurs pratiques pour la production et l’emballage du soumbala et cela me permettra d’avoir plus de bénéfices dans mon commerce et de participer aux dépenses de la famille. »

Mme Gandré née Gouba Naomi:  « Je vais désormais produire moi-même le soumbala et le revendre pour avoir plus de profit »

« Je n’ai pas eu la chance d’aller à l’école, mais Dieu m’a fait la grâce d’avoir une formation en alphabétisation pour apprendre à lire et à écrire dans ma langue, et depuis ma vie a changé.
Lorsque je me rends au culte le dimanche, je ne me contente plus d’écouter la lecture de la Bible, j’apporte ma Bible et je la lis en même temps que le pasteur. En lisant moi-même la Bible, j’ai appris que « Jésus est le chemin, la vérité et la vie » et cela m’a rassuré et conforté ma foi.
Je suis membre de la chorale de mon église et les acquis de l’alphabétisation me permettent de recopier les chants et de les apprendre plus facilement qu’avant.  J’ai appris à faire des calculs et cela m’aide énormément pour mon commerce.
La formation dont j’ai bénéficié sur le Soumbala, m’a permis d’apprendre de nouvelles et de de meilleures pratiques sur sa production. Je vais désormais produire moi-même le soumbala et le revendre pour avoir plus de profit.
J’ai aussi appris pendant la formation, que nous devons protéger l’arbre du néré et sensibiliser autour de nous contre la coupe abusive de cet arbre dont le bois est utilisé pour la cuisine. Les avantage de cette arbre sont multiples : les graines sont utilisées pour la production du soumbala, la poudre pour la fabrication de gâteau et les écorces pour des infusions. Je comprends maintenant pourquoi les agents forestiers protège cette espèce. »

Les apprenantes du Centre de Zabré sont les premières à bénéficier de la formation sur les techniques de production du Soumbala et l’Alliance Biblique compte étendre cette formation à d’autres centres d’alphabétisation qui ont aussi exprimé le besoin.
Le Programme d’Alphabétisation de l’Alliance Biblique du Burkina Faso fait aujourd’hui face à des difficultés de financement, mais les besoins en alphabétisation restent énormes au sein des églises.

Avec un accompagnement financier, l’Alliance Biblique pourrait non seulement, étendre l’alphabétisation à plus d’églises en vue d’aider les fidèles à mieux connaitre le Seigneur et à interagir avec la Parole de Dieu ; mais aussi d’être formés sur une activité génératrice de revenus.

Pour soutenir le Programme d’Alphabétisation Alpha-Braille, cliquez sur ce lien SOUTENIR MAINTENANT

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.