Dédicace de la Bible San avec DC

« Il y a plus de 100 ans que la Parole est arrivée à Toma par les missionnaires. Cette Parole a été proclamée en latin, en français, en Jula et petit [...]

« Il y a plus de 100 ans que la Parole est arrivée à Toma par les missionnaires. Cette Parole a été proclamée en latin, en français, en Jula et petit à petit en San, aujourd’hui, Dieu nous parle en San et désormais, il nous parlera en San » s’est exprimé Monseigneur Boniface KY, Evêque du Diocèse de Dédougou, lors de la dédicace de la Bible en San avec les textes Deutérocanoniques, qui a lieu le samedi 13 Novembre 2021 à Toma.

L’évènement s’est déroulé dans la région du Centre- Nord du Burkina Faso, une des localités du pays touché par l’insécurité due aux attaques terroristes.

Parlé par plus de 250 000 locuteurs, le San est une langue de la Boucle du Mouhoun, où sont essentiellement concentrés les Sanas, mais également au Nord de la Cote d’Ivoire et au Sud-Est du Mali.

La Bible San, est le fruit d’une collaboration fructueuse entre l’Alliance Biblique du Burkina Faso et le diocèse de Dédougou, qui a exprimé, après la publication du Nouveau et de l’Ancien Testament en San en 2015, le besoin d’avoir une édition de la Bible San avec les textes Deutérocanoniques.

La traduction de la Bible San a connu trois phases dans son exécution. La première phase a consisté à la traduction du Nouveau Testament qui a été dédicacé en 1996. Quant à la deuxième phase, elle s’est essentiellement préoccupée de la traduction des livres de l’Ancien Testament ce qui a permis de publier l’AT et le NT en 2015. La troisième et dernière phase a consisté à la traduction des livres deutérocanoniques. Elle a duré trois ans, de 2015 à 2017 avec deux traducteurs catholiques formés et équipés par l’Alliance Biblique du Burkina Faso.

La traduction de la Bible entière en San a pris au total une vingtaine d’années a précisé le pasteur Dramane Yankiné Directeur, de l’Alliance Biblique du Burkina Faso. Il ajoute « qu’au-delà de sa vocation spirituelle, la traduction de la Bible valorise nos langues et démontre si besoin en est, que les langues africaines sont aussi capables d’exprimer les concepts de science et de technologie. » Il a invité les fidèles sortis nombreux pour accueillir la nouvelle Bible « à vivre le message de la Bible, qui véhicule des valeurs d’amour, de paix, de pardon, de tolérance, de justice sociale dont nos communautés ont tant besoin aujourd’hui ».

Monseigneur Bonaventure KY, Evêque du Diocèse de Dédougou et locuteur de la langue San, s’est réjoui de cette traduction qui contribue à la valorisation de la culture San. Pour l’Evêque KY, une bibliothèque de plus de 70 livres est offerte aux San dans leur langue maternelle. Il a alors invité les fidèles : « à se procurer chacun sa Bible, à s’imprégner de ce document qui est hautement culturel et à la lire individuellement ou en communauté »

La cérémonie de dédicace a été une célébration ponctuée de prière et de chants religieux San pour les chrétiens de Toma, qui ont favorablement accueilli cette heureuse initiative.

Cette traduction vient après celle du Mooré, du Jula, du Bobo Mandaré, du Gulmancéma, du Dagara, et bientôt ce sera le tour du Bissa et du Lyélé.

 

 

Des Sanas se réjouissent de l’arrivée de la Bible San

Monseigneur Bonaventure KY, Evêque du Diocèse de Dédougou

Il y a plus de 100 ans que la Parole est arrivée à Toma par les missionnaires. Cette Parole a été proclamée en latin, en français, en Jula et petit à petit en San, aujourd’hui, Dieu nous parle en San et désormais, il nous parlera en San.

Cette Bible est un magnifique trésor vital qui nous aidera dans notre vie humaine et dans notre vie de foi. Nous étions obligés de traduire certains passages de la Bible du français au San lors des liturgies, mais avec cette traduction, la liturgie se fera désormais en San.

A travers cette Bible, les Sanas sont bénis avec une bibliothèque de plus de 70 livres leur langue maternelle.

 

 

 

Marie Thérèse TOE, maman catéchiste, Locutrice de la langue San

Je partage la Parole avec des personnes âgées qui ne peuvent plus se déplacer pour venir à l’église. J’étais souvent obligée de lire certains passages de la Bible en français et de les traduire ensuite en San, cette traduction va me faciliter la tâche, et je m’en réjouis. Je ferai désormais la lecture et le partage de la Parole directement en San avec ces personnes âgées qui ne parlent et ne comprennent que le San, leur langue maternelle.

 

 

Albert Paré, traducteur de la Bible en San

Je suis très heureux et fier d’avoir participé à la traduction de la Bible en San. La tâche n’a pas été facile surtout au tout début de la traduction, mais aujourd’hui nos efforts sont récompensés par la mise à disposition de la Parole de Dieu aux fidèles Chrétiens San. Nous avons dû travaillé au début sans ordinateurs, tout le travail de traduction a été manuscrit pendant un moment, le temps pour les traducteurs de s’habituer à l’usage de l’outil informatique.

La traduction m’a apporté énormément, ma connaissance des Saintes Ecritures s’est approfondie et je souhaite que les Sanas apprennent à lire le San, afin de bénéficier de cette grande richesse qui nous est donnée dans notre langue maternelle.

 

 

 

 

 

 

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.
× Comment puis-je vous aider ?