Traduction de l’Ancien Testament en Birifor : les traducteurs en session de vérification

La traduction de l’Ancien Testament en langue nationale Birifor a récemment franchi une étape cruciale lors de la rencontre de vérification qui s’est déroulée du 15 au 26 janvier 2024 à Ouagadougou. Cette phase, considérée comme la dernière dans le processus de traduction biblique, a permis à l’équipe dévouée de revoir mot par mot les Saintes Ecritures afin de s’assurer que la traduction est conforme aux textes originaux.

La présence du Conseiller en Traduction venu du Kenya pour faire la vérification des textes déjà traduits a ajouté un plus à cette séance de travail. « 85% du travail est déjà accompli et tous les 49 livres déjà traduits. La vérification est une tache très complexe, notamment pour les livres poétiques et prophétiques. » a confié Dr Samy TIOYE

Dr Samy TIOYE, Conseiller en Traduction

La session de vérification a duré deux semaines et l’équipe en est sorti satisfait. C’est ce que souligne le coordonnateur, Pascal HIEN « Nous rendons grâce à Dieu pour le travail accompli jusqu’à présent. Depuis notre arrivée pour cette réunion, la vérification se passe à merveille. »

Pascal HIEN, Coordonnateur du projet de traduction

Le Dr Samy TIOYE a lancé un appel vibrant, exhortant les églises et la communauté Birifor à soutenir cette œuvre par des prières et des contributions financières. Il a souligné que la traduction des Saintes Ecritures nécessite des ressources substantielles et l’implication active de la communauté. « Le projet prendra fin en 2025, avec la dédicace prévue en 2026 Dieu voulant. Les défis auxquels l’équipe est confrontée nécessitent un soutien actif dans la prière, sachant que cette œuvre est sujette à des attaques. » a exprimé le conseiller

L’équipe de traduction

La traduction contribue non seulement à la préservation des identités culturelles, mais également à une compréhension plus profonde des Saintes Ecritures traduites. C’est un jalon majeur vers l’épanouissement de la foi au sein de la communauté Birifor, ancrant de manière significative leur héritage spirituel dans les pages sacrées de leur propre langue. Dans la perspective de permettre au peuple Birifor de lire la Parole de Dieu et de l’approprier. Il est souhaitable qu’il apprenne à lire et à écrire dans la langue.

 

Yéri J.Amandine POODA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

× Comment puis-je vous aider ?